Appel remarquable Transecure du mois

Pascal et Grant son les employés du mois Transecure pour mai

Au cours de l’après-midi du 16 mai, l’un des instructeurs de l’équipe de Formation technique du parc de véhicules d’OC Transpo animait une séance de formation pour des nouveaux employés de l’entretien lorsqu’il a soudainement été frappé d’un malaise. Dès lors, Pascal Tesser, instructeur de l’équipe de Formation technique d’OC Transpo, et Grant MacPherson, instructeur en équipement de sécurité d’OC Transpo, ont vite réagi en portant secours à leur collègue de travail. Pascal sentait que chaque minute comptait et a demandé à Grant d’appeler immédiatement le 9-1-1 pendant qu’il s’occupait de son collègue souffrant. L’instructeur en détresse a été transporté par ambulance jusqu’à l’hôpital, où il a reçu l’aide médicale dont il avait besoin.

Le professionnalisme et le calme dont ont fait preuve Pascal et Grant tout au long de cet incident ont été des éléments cruciaux qui ont permis d’assurer à leur collègue tout l’aide médicale d’urgence dont il avait besoin.

Joignez-vous au personnel du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic d’Ottawa afin de féliciter Pascal et Grant, et les remercier pour leur rapidité d’intervention et leur dévouement auprès des autres.

2014


Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d’Ottawa pour féliciter nos employés du mois et les remercier de leur intervention rapide et de l’intérêt qu’ils portent aux autres.


Janvier - Greg

 

Le chauffeur Greg a peut-être sauvé une vie très tôt un matin de janvier. Le Service de police tenait beaucoup à retrouver une jeune personne qui avait laissé une note de suicide avant de quitter son domicile. Ayant remarqué la présence à bord de son autobus d’un adolescent qui correspondait à la description de la personne en cause, Greg a alerté le Centre de contrôle. Avant que le personnel des Services de sécurité et d’application des règlements du transport en commun ait pu parvenir jusqu’à l’autobus, le jeune était descendu. Heureusement, un agent spécial l’a trouvé sur la route peu après et est demeuré avec lui jusqu’à l’arrivée des policiers, qui l’ont reconduit à son domicile.

Février- Wayne

 

Un chauffeur de Para Transpo, Wayne, a fort probablement sauvé la vie d’une passagère par un après-midi de février. Vers la fin de l’après-midi du 10 février dernier, Wayne se rendait chez son prochain client lorsqu’il a remarqué une femme âgée recroquevillée sur elle-même à l’arrêt d’autobus situé à l’angle du chemin Merivale et de la promenade Meadowlands. Wayne a tout de suite immobilisé son autobus afin de porter secours à la femme. Cette dernière a pu expliquer à Wayne qu’elle croyait faire une crise cardiaque. Wayne a aidé la femme à monter à bord de son autobus, et cette dernière s’est ensuite administrée son médicament de nitroglycérine. Wayne a également communiqué sur-le-champ avec le Centre de contrôle pour demander l’aide des services d’urgence. Une équipe du Service paramédic d’Ottawa est arrivée sur place peu de temps après et a transporté la femme à l’hôpital.

Mars - John

 

Aux premières heures du matin glacial du 3 mars 2014, un chauffeur de Para Transpo, John, a été témoin d’un grave accident sur l’autoroute 174, non loin de la rampe de sortie du Transitway. John a immédiatement immobilisé son autobus derrière le véhicule endommagé afin de barrer la route à la circulation, puis a offert à l’homme de 24 ans qui conduisait le véhicule accidenté de venir se réfugier dans son autobus. Sans attendre, John a demandé l’aide des services d’urgence sur place. Il est demeuré sur les lieux en tant que témoin pendant que l’équipe des services d’urgence examinait l’homme impliqué dans la collision, puis il a transporté l’homme jusque chez lui à la demande du Service de police d’Ottawa après la fin de l’enquête.

Avril - Robert

 

Le chauffeur Robert se trouvait le long de l’avenue Carling lorsqu’il a aperçu une personne couchée sur la chaussée. Cette personne avait essayé de se suicider en sautant du pont de l’autoroute 417 au-dessus de l’avenue Carling. Robert a réagi immédiatement : il a averti de la situation le Centre de contrôle des opérations du transport en commun et a placé son autobus de façon à protéger la personne jusqu’à l’arrivée des secouristes. La victime a été transportée à l’hôpital où elle a été soignée pour des blessures qui ne mettaient pas sa vie en danger. Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic d’Ottawa pour féliciter Robert de sa vigilance, de sa diligence et de son souci envers les autres.

Mai - Pascal et Grant

 

Au cours de l’après-midi du 16 mai, l’un des instructeurs de l’équipe de Formation technique du parc de véhicules d’OC Transpo animait une séance de formation pour des nouveaux employés de l’entretien lorsqu’il a soudainement été frappé d’un malaise. Dès lors, Pascal Tesser, instructeur de l’équipe de Formation technique d’OC Transpo, et Grant MacPherson, instructeur en équipement de sécurité d’OC Transpo, ont vite réagi en portant secours à leur collègue de travail. Pascal sentait que chaque minute comptait et a demandé à Grant d’appeler immédiatement le 9‑1‑1 pendant qu’il s’occupait de son collègue souffrant. L’instructeur en détresse a été transporté par ambulance jusqu’à l’hôpital, où il a reçu l’aide médicale dont il avait besoin. Le professionnalisme et le calme dont ont fait preuve Pascal et Grant tout au long de cet incident ont été des éléments cruciaux qui ont permis d’assurer à leur collègue tout l’aide médicale d’urgence dont il avait besoin. Joignez-vous au personnel du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic d’Ottawa afin de féliciter Pascal et Grant, et les remercier pour leur rapidité d’intervention et leur dévouement auprès des autres.

2013


Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d’Ottawa pour féliciter nos employés du mois et la remercier de son intervention rapide et de l’intérêt qu’il porte aux autres.


Janvier - Jian

 

Le 3 janvier, alors qu’il assurait le service sur le circuit 87 et qu’il se trouvait sur la promenade Uplands à la hauteur de la promenade Paul Anka, le chauffeur Jian a vu une mère en état d’ivresse avancé en train d’allaiter son bébé de trois semaines et demie. Jian a alors informé le Centre de contrôle de la situation. Des policiers et des paramédics d’Ottawa ont ensuite été dépêchés sur les lieux. Le bébé a été transporté au CHEO où le père l’attendait. L’enquête se poursuit.

Février - Lynn

 

Être aux aguets de toute situation inhabituelle fait partie du travail des chauffeurs du transport en commun conventionnel et de Para Transpo. Le 22 février, alors qu’elle était de service et qu’elle se trouvait à l’intersection d’Albion et Queensdale, la chauffeuse du service du transport en commun conventionnel Lynn a aperçu un homme qui lui faisait signe de s’arrêter. Lorsqu’il est monté à bord de l’autobus, l’homme a déposé un billet de 20 $ dans la boîte de perception et lui a dit qu’il voulait se rendre rapidement au Transitway. Lynn a remarqué que l’homme s’était assis à l’arrière de l’autobus en se vautrant profondément dans son siège (comme s’il essayait de se cacher). Elle a également remarqué que l’homme était recouvert de neige, alors qu’il ne neigeait pas à ce moment-là. Des patrouilles du Service de police d’Ottawa se trouvaient dans le secteur. Lynn a donc décidé de communiquer avec le Centre de contrôle pour mentionner le comportement étrange de cet homme, puis elle a informé le superviseur Edlin de ses soupçons. Des policiers du SPO sont intervenus et ont arrêté l’homme dans l’autobus un peu plus loin, intervention policière qui s’est déroulée sans incident. L’Unité des vols déposera des accusations. Lynn a reçu une mention d’honneur de la part de l’Unité des vols du SPO pour avoir en grande partie permis l’arrestation de ce voleur et pour son sens de l’observation et ses gestes.

Mars - Doug

 

Le chauffeur de Para Transpo Doug a fait plus que son devoir afin d’aider une cliente qu’il devait prendre au centre commercial Merivale. En arrivant au point d’embarquement, Doug a vu que la cliente était tombée de son fauteuil roulant. Après l’avoir aidé et lui avoir donné les premiers soins, il a communiqué par radio avec le centre de répartition afin d’obtenir de l’aide. En attendant l’arrivée des paramédics d’Ottawa et des agents des règlements du transport en commun, Doug et un spectateur ont trouvé une boîte à outils et réparé le fauteuil de la cliente afin qu’elle puisse être transportée chez elle en toute sécurité.

Avril - Joe

 

Lorsqu’on s’arrête pour aider quelqu’un dans le besoin, les conséquences sont parfois inattendues. Le 30 avril dernier, Joe, chauffeur du Service du transport en commun conventionnel, était en service dans la soirée sur le circuit 14, lorsqu’il a remarqué un homme étalé par terre, les jambes étendues sur l’avenue Gladstone. Afin de le protéger, Joe a bloqué la rue en attendant l’arrivée du Service de police d’Ottawa et des agents d’application des lois du transport en commun. Les policiers ont arrêté l’homme qui était recherché par le Service de police de la Ville de Gatineau.

Mai - Ihab

 

En mai, Ihab, chauffeur du service régulier de transport en commun, a eu un réflexe rapide qui a peut-être sauvé la vie d’un homme sur le chemin Hunt Club. Lors d’un trajet à vide sur cette route, près de la station South Keys, Ihab a vu un homme âgé en déambulateur faire une chute pendant qu’il traversait la route. Constatant que des véhicules s’approchaient rapidement, Ihab a arrêté son véhicule en angle, de façon à bloquer la rue. Après avoir immobilisé son autobus et communiqué avec le poste de contrôle, Ihab est sorti pour aider l’homme à se relever et l’aider à monter à bord de l’autobus. Ihab a ensuite raccompagné l’homme à son domicile, une résidence pour aînés située à courte distance du lieu de l’incident.

Juin - Mohammad

 

Imaginez que vous êtes pris de surprise par la pluie, sans aucun abri ni moyen de transport. Le chauffeur de Para Transpo Mohammad a aidé une femme qui se trouvait dans cette situation lors d’une journée pluvieuse en juin. Alors qu’il conduisait sur l’avenue Terminal, Mohammad a vu une personne en fauteuil roulant qui lui faisait des signes de la main. Il s’est arrêté pour lui parler et a appris que le fauteuil roulant ne fonctionnait plus et que la femme ne pouvait plus se déplacer. Mohammad a immédiatement aidé cette femme à monter à bord de son autobus pour la mettre à l’abri, puis a communiqué avec le Centre de contrôle pour qu’elle puisse être transportée chez elle. Le Centre de contrôle a apporté des modifications à l’itinéraire de Mohammad pour qu’il puisse la reconduire chez elle.

Juillet - Kelly

 

La rapidité des enfants nous surprendra toujours. C’est ainsi qu’une chauffeuse d’autobus tout étonnée s’est retrouvée à bord de son véhicule avec ce qui pourrait bien être son plus jeune passager voyageant seul. Le matin du 3 juillet 2013, Kelly avait en effet remarqué la présence d’un tout-petit trottant dans la rue sans supervision apparente. Kelly a embarqué ce trottineur et communiqué avec le poste de contrôle pour demander de l’aide. Le poste de contrôle a à son tour averti la police d’Ottawa pour engager la recherche des parents. Quelques minutes plus tard, la mère, grandement soulagée, arrivait sur place pour ramener son enfant à la maison.

Août - Cindy

 

L’odeur de la fumée n’est pas quelque chose que l’on s’attend à sentir dans un autobus de transport en commun. Pourtant, tard un soir d’août, l’odeur tellement forte même à l’intérieur de l’autobus a attiré l’attention de Cindy. Elle a arrêté l’autobus, ouvert les portes afin de mieux voir et elle a remarqué de la fumée sortant d’une maison sur le chemin Russell. Son appel rapide au Centre de contrôle afin d’obtenir de l’aide et de signaler que la fumée provenait d’une fenêtre au deuxième étage d’une maison unifamiliale a permis au Service des incendies de se rendre sur les lieux. Les pompiers ont découvert un incendie au sous-sol qu’ils ont réussi à éteindre complètement.

Septembre - Maryanne

 

Lors d’un soir en septembre, Maryanne a pris des mesures héroïques pour venir au secours d’une famille. Maryanne circulait sur le circuit 168 quand elle a aperçu des flammes qui surgissaient du toit d’une maison. Elle a communiqué avec le centre de contrôle pour informer le superviseur Moreau de la situation. Comme il n’y avait pas de passagers à bord de l’autobus, elle a couru seule jusqu’à la maison pour réveiller la famille qui y habitait et la faire sortir. Ses membres se sont réfugiés dans l’autobus pour attendre l’arrivée des pompiers de la Ville d’Ottawa, lesquels ont indiqué plus tard qu’un ventilateur de plafond avait provoqué le feu qui s’était ensuite propagé par l’intérieur des murs pour embraser la toiture. Un incendie de niveau 2 a été déclaré.

Octobre - Philippe

 

On ne sait jamais à quel moment un œil attentif et un grand souci du prochain permettront d’éviter des problèmes. À la fin du mois d’octobre, Philippe a été témoin de ce qui lui semblait être une interaction suspecte entre deux personnes : un homme d’âge adulte semblait vouloir attirer une jeune femme vers la rivière à proximité du pont Gary Armstrong. Philippe en a informé le Centre de contrôle, qui a décidé de communiquer avec le Service de police d’Ottawa (SPO). Peu après, le SPO a procédé à l’arrestation de l’homme pour entrave au travail des policiers et pour violation des conditions de sa remise en liberté judiciaire. Les policiers ont également constaté que cet homme était recherché par les autorités pour plusieurs mandats non exécutés.

Novembre - Domingos

 

La radiocommunication constitue est un moyen important qui permet aux chauffeurs de demeurer au fait de l’évolution des conditions routières et attentifs aux activités suspectes dans la collectivité. Alors qu’il se trouvait dans le secteur du Centre Rideau, le chauffeur Domingos a vu deux hommes partir en courant du Centre Rideau et une personne étendue au sol près des portes. Il a appelé le Centre de contrôle, qui a alors appris du Service de police d’Ottawa qu’il y avait eu un vol qualifié et que les hommes identifiés par Domingos correspondaient à la description des suspects. Un suspect a été accusé de vol de moins de 5 000 $ et de complot en vue de commettre un acte criminel.

Décembre - Robert

 

Vers minuit au début décembre, Robert a repéré à la station Blair trois hommes qui semblaient correspondre à la description de plusieurs suspects de vol qualifié. Le Service de police d’Ottawa est arrivé sur les lieux peu après et a accusé les trois hommes de plusieurs infractions, y compris de vol qualifié, de déguisement dans un dessein criminel et de port d’arme.

2012


Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d’Ottawa pour féliciter nos employés du mois et la remercier de son intervention rapide et de l’intérêt qu’il porte aux autres.


Décembre - Jean

 

Le 7 décembre dernier, le magasinier Jean s’est rendu au parc de stationnement Saint-Laurent afin de se réchauffer et de déplacer sa voiture, qui se trouvait près de l’immeuble Pepsi. Comme il approchait de sa voiture, Jean a vu ce qui lui semblait être un homme qui regardait sous son véhicule. Jean a alors couru vers l’homme, qui avait tenté de se relever, mais était retombé par terre. Jean a aussitôt reconnu l’homme : c’était un mécanicien d’OC Transpo. Jean lui a demandé ce qui s’était passé, mais l’homme était incapable de parler et il n’arrivait pas à articuler. Jean lui a demandé de répondre à ses questions par des signes de tête. Jean a appelé le 911 sur son téléphone cellulaire et a demandé une ambulance. Lorsque Jean a vu l’ambulance entrer dans le stationnement des employés, il s’est mis à courir pour attirer l’attention de ses occupants. La femme et les enfants de l’employé sont arrivés pendant que les paramédics le mettaient dans l’ambulance. L’employé se rétablit à la maison et il va bien.

Novembre - Rosie

 

La chauffeuse d’autobus Rosie était en service le 12 novembre dernier à l’angle du chemin Merivale et de la place Roydon lorsqu’elle a aperçu une femme se faire heurter par un véhicule. Rosie a immédiatement communiqué avec le Centre de contrôle pour obtenir de l’aide. Elle s’est rendue sur place avec sa trousse de premiers soins et une couverture et est demeurée auprès de la victime jusqu’à l’arrivée des Services médicaux d’urgence (SMU). L’équipe des SMU a transporté la femme à l’hôpital, qui souffrait de blessures ne mettant pas sa vie en danger. Le conducteur du véhicule impliqué a été accusé de ne pas avoir cédé le passage à un piéton.

Octobre - Margaret

 

Le chauffeur d’O-Train Margaret a était en service à la station Bayview, le 20 octobre, lorsqu’un passager l’informa qu’un homme avait sauté de la passerelle qui enjambe la rue Albert. Margaret a communiqué avec le Centre de contrôle et a mis au courant le superviseur de la situation. Margaret a mis une veste réfléchissante, attrapé une lampe de poche et est allée voir l’homme. Après l’avoir trouvé, elle est restée avec lui et lui a tenu la main jusqu’à ce que les secours arrivent. Une fois sur place, les agents d’application de la loi du transport en commun ont donné les premiers soins jusqu’à l’arrivée des Services médicaux d’urgence. L’homme, atteint de blessures ne mettant pas sa vie en danger, a été transporté à L'Hôpital d'Ottawa, Campus Civic.

Septembre - Cesar Calderon (Employé TRANSECURE de l'année 2012)

 

Cesar Calderon, chauffeur d’autobus pour Para Transpo, était en service le 3 septembre en soirée et remarqua, à l’angle de Taché et Booth, deux hommes malvoyants marchant à l’aide de cannes blanches dans un secteur où l’on ne retrouve ni trottoir ni lieu sûr pour se mettre en retrait. Cesar stationna son autobus en toute sécurité et, après avoir informé ses passagers de la situation, sortit de son véhicule, traversa les quatre voies de circulation pour rejoindre les deux hommes. Après s’être identifié en tant que chauffeur d’autobus de Para Transpo et leur avoir demandé s’ils avaient besoin d’assistance, il les guida de l’autre côté des voies de circulation, jusqu’à un arrêt d’autobus en haut de la montée. Cesar retourna à son autobus et poursuivit sa route.

Août - Denis

 

Le 26 août, le chauffeur Denis était en service sur le circuit 5 au carrefour de la promenade Brittany et du chemin Montréal lorsque le camion qui le précédait a renversé une femme et est passé sur elle. Denis a prévenu le superviseur au centre de contrôle et a demandé de l’aide. En attendant l’arrivée des policiers, Denis a bloqué le carrefour avec son autobus afin que la femme qui était allongée, inconsciente, sur la chaussée ne se fasse pas heurter par d’autres véhicules.

Juillet - Mark et Bassam

 

Tandis qu’ils s’approchaient du garage Merivale le 5 juillet, les chauffeurs d’autobus Mark et Bassam ont remarqué de la fumée qui sortait du toit du garage. Bassam a arrêté son autobus devant le bureau du répartiteur et a commencé à crier « Au feu! Au feu! » tandis que Mark est rentré et a tire l’avertisseur d’incendie. Le Service des incendies d’Ottawa a confirmé que l’incendie a commencé dans le système de ventilation et a été causé par les outils de soudure des entrepreneurs. Le Service des incendies d’Ottawa a maîtrisé l’incendie et a nettoyé la scène.

Juin - Abdirahman

 

Le chauffeur d’autobus Abdirahman était en fonction le 25 juin à Chapman Mills lorsqu’il remarqua qu’une femme à bord semblait dormir. Il s’approcha et constata que son pouls était faible et qu’elle respirait difficilement. Abdirahman communiqué avec le centre du contrôle et informa le superviseur de la situation. Lorsque les intervenants du Service paramédic d’Ottawa arrivèrent sur place et la déplacèrent, des bouteilles d’ordonnance tombèrent de son sac. On apprit plus tard que la femme était une patiente du Royal Ottawa et qu’elle avait pris une surdose de médicaments.

Mai - Joseph

 

Le chauffeur Joseph était en service à la station Strandherd, le 18 mai 2012, lorsqu'un garçon de cinq ans monta tout seul, vers 16 h 45, dans un autobus du circuit 95. L'autobus s'est vite rempli à pleine capacité en direction du centre-ville. Au pont Mackenzie King, une jeune femme est allée voir Joseph, avec le petit garçon, pour lui dire que ce dernier était seul, sans parent. Joseph a appelé le superviseur Wouters, au Centre de contrôle, pour l'informer de la situation. Joseph et la jeune femme ont veillé à ce que le garçon ne quitte pas le bus et lui ont posé des questions avant l'arrivée des secours. On a appris plus tard que le petit garçon avait été porté disparu.

Avril - Davor

 

Le chauffeur Davor, en service le 11 avril dernier, a remarqué qu’un garçon de 12 ans s’était assoupi à bord de l’autobus et avait raté son arrêt. Davor lui a prêté son téléphone cellulaire afin qu’il puisse prévenir ses parents et faire des arrangements pour qu’ils viennent le chercher. Une fois les arrangements faits, Davor a fait descendre le garçon à une station-service au coin de la rue Bank et du chemin Heron et il est entré avertir le préposé que le garçon allait attendre l’arrivée de ses parents à l’intérieur. La mère a écrit une lettre au rédacteur en chef de l’Ottawa Citizen qui a été publiée. John Manconi, directeur général, a lu l’article et a téléphoné à Davor pour le remercier.

Mars - Jeffrey

 

Alors qu’il était en service sur le chemin Conroy le 14 mars, le chauffeur d’autobus Jeffrey a remarqué une femme qui appelait à l’aide : son fauteuil roulant était coincé dans les rails de la voie ferrée. Jeffrey a arrêté l’autobus et, avec l’aide d’un passager, il a pu dégager le fauteuil des rails. Il s’est assuré que la femme allait bien avant de reprendre son service. Plus tard, elle a envoyé un message aux Relations avec la clientèle pour indiquer qu’il lui avait sauvé la vie en venant à son aide.

Février - Janet et Robert

 

Les chauffeurs Janet et Robert ont été les premiers à se rendre sur les lieux d’un accident entre deux autobus, survenu sur le Transitway le 7 février 2012. Janet s’est assurée qu’un des chauffeurs allait bien, puis elle a vérifié l’état de ses passagers. Robert s’est occupé de l’autre chauffeur, dont l’autobus était vide à ce moment-là. Robert a parcouru la scène des yeux pour vérifier si des matières dangereuses avaient été déversées, puis il a déplacé l’autobus de Janet et l’a utilisé pour bloquer l’accès aux véhicules se dirigeant vers l’est. Robert et Janet ont conduit les passagers qui n’étaient pas blessés vers l’autobus vide, puis ils ont porté secours aux passagers blessés, jusqu’à l’arrivée des paramédics. Grâce à l’intervention rapide de Janet et de Robert, le chauffeur et les passagers blessés ont reçu les soins médicaux dont ils avaient besoin.

Janvier

 

Pendant qu'il était de service le 22 janvier, le chauffeur a remarqué un homme qui s'exposait à des mineurs à l'entrée du centre commercial St Laurent. Il a aussitôt communiqué avec le Centre de contrôle et informé le superviseur Morris de la situation. Les agents de sûreté du transport en commun sont intervenus et, grâce au signalement donné par le chauffeur, l'homme en question a été identifié, arrêté par des constables spéciaux et accusé par la suite de plusieurs infractions criminelles.

2011

Décembre - Jean-Guy

Novembre - Jacques

Octobre - Michel

Septembre - Robert

Août - Daryll

Juillet - Jonathan

Juin - Ghislaine Bélair

Mai - Hank

Avril - Larry

Mars - Matt

Février - Christopher

Janvier - Pierre


Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d’Ottawa pour féliciter nos employés du mois et la remercier de son intervention rapide et de l’intérêt qu’il porte aux autres.


Décembre - Jean-Guy

 

En arrivant promenade Echo le 18 décembre pour y prendre un client, Jean-Guy, chauffeur de Para Transpo matricule, a aperçu deux femmes couchées par terre. L’une d’elles avait une blessure à la tête et était en train de saigner. Jean-Guy a prévenu de la situation le Centre de contrôle de Para Transpo. Il est resté à côté des victimes et leur a prodigué des soins avec une infirmière qui passait par là jusqu’à l’arrivée des paramédics qui ont transporté les femmes à l’hôpital.

Novembre - Jacques

 

Le 24 novembre, le chauffeur d’autobus de Para Transpo Jacques est allé chercher une cliente habituelle. Inquiet de ne pas retrouver la dame devant sa porte comme d’habitude, Jacques s’est rendu jusqu’à la résidence et l’a aperçue étendue par terre, à l’intérieur, avec une coupure importante au-dessus de l’œil. Jacques est retourné à son autobus pour prendre sa trousse de premiers soins et a appelé le répartiteur de Para Transpo pour obtenir de l’aide. Il a prodigué les premiers soins à la dame et est resté avec elle jusqu’à l’arrivée de l’ambulance. La dame a expliqué qu’elle s’apprêtait à sortir de chez elle lorsqu’elle a perdu l’équilibre et s’est frappé la tête à l’angle d’une table. Elle a été transportée à l’hôpital Montfort en ambulance.

Octobre - Michel

 

Le 4 octobre dernier, alors qu'il se rendait au travail, le chauffeur Michel a entendu des cris d'appel à l'aide. Il a alors vu sur le sol une jeune femme dont le visage et le cou saignaient. Michel a aussi vu, dans une voiture beige, un homme qui le regardait. Il a crié à la femme de s'écarter pour éviter de se faire heurter par la voiture qui fuyait les lieux. Michel a appelé le 911 pour signaler l'incident et donner le numéro de plaque du véhicule. En attendant les policiers et les paramédics, Michel a réconforté la jeune femme paniquée, lui donnant l'assurance qu'il demeurerait avec elle jusqu'à l'arrivée des secours. Lorsque les policiers sont arrivés, la femme a d'abord eu peur de leur parler. Michel lui a alors demandé de collaborer avec les policiers pour sa propre sécurité. Elle a ainsi fourni tous les détails de l'incident aux policiers. Ces derniers ont rendu hommage à Michel pour avoir accepté de s'impliquer et de venir en aide à la victime. Avant que Michel ne quitte, la femme lui a fait un câlin et l'a remercié de son intervention. Michel est retourné à la maison pour changer d'uniforme, car celui qu'il portait était couvert de sang. Il s'est ensuite présenté au travail. Le Service de police d'Ottawa a fait savoir que la jeune femme avait été victime d'une agression sexuelle. L'enquête se poursuit et aucun suspect n'a encore été identifié.

Septembre - Robert

 

En service le 13 septembre 2011 à la station Hurdman, Robert est venu en aide à l'agent de sécurité spécial Flint, profondément mordu en arrêtant, dans le bus conduit par Robert, un homme soupçonné d'agression sexuelle. Robert a constaté que l'agent de sécurité spécial Flint saignait et a estimé que les blessures devaient être soignées le plus rapidement possible. Il a tout de suite informé une ambulance qui passait par là de la gravité des blessures de l'agent de sécurité spécial Flint. Grâce à la présence d'esprit de Robert et à sa rapidité d'action, les chances que l'agent de sécurité Flint ne contracte l'hépatite ou le VIH des suites de sa morsure ont été fort diminuées. Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d'Ottawa pour féliciter Robert de son intervention rapide et de son souci pour le bien-être d'autrui.

Août - Daryll

 

Pendant son quart de travail le 24 août dernier, Darryl, chauffeur de Para Transpo, a aperçu une fillette de quatre ans qui pleurait à l’extérieur de la bibliothèque Ruth-E.-Dickinson au Centre Walter-Baker, à Barrhaven. Darryl a consolé la fillette et est demeuré auprès d’elle en lui demandant son nom et l’endroit où elle habite. Dans les minutes qui suivirent, la mère de l’enfant est arrivée sur les lieux. Elle avait perdu la trace de sa fille pendant que les deux se trouvaient à la bibliothèque. La mère cherchait désespérément son enfant lorsqu’elle l’a trouvé à l’extérieur, en sécurité avec Darryl.

Juillet - Jonathan

 

Vers 21 h 50, le 13 juillet 2011, à la station Hurdman, plusieurs personnes, dont un chauffeur d’autobus, ont signalé aux agents spéciaux du transport en commun qu’un homme avait agressé physiquement une femme enceinte à bord d’un autobus. Lorsque les agents spéciaux se sont approchés de lui, le suspect s’est mis à courir vers la sortie menant à la promenade Riverside via la piste cyclable. Comme le suspect avait trop d’avance sur eux pour qu’ils puissent l’attraper, les agents ont demandé l’intervention d’une fourgonnette des Services d’entretien des installations de transport en commun. Sans hésiter, Jonathan, de ces mêmes Services, est monté à bord de sa fourgonnette et s’est dirigé vers le suspect en compagnie d’un agent qui avait pris place à ses côtés. Jonathan a roulé sur le sentier, dont il a bloqué la sortie avant l’arrivée du suspect. Les agents du transport en commun ont alors pu l’appréhender. « Selon moi, Jonathan a fait preuve d’un dévouement exceptionnel et a joué un rôle crucial dans la capture du suspect », a déclaré l’agent spécial Éric Lefebvre. L’enquête pourrait donner lieu à des accusations.

Juin - Ghislaine Bélair

 

Le 15 juin 2011, à 21 h 15, Ghislaine Bélair est montée à bord de l’autobus empruntant le circuit 95 Trim depuis la station Hurdman. Elle a pris place au centre de l’autobus. Elle s’est immédiatement aperçue que quelque chose n’allait pas, soit avec l’autobus soit avec le chauffeur. Le chauffeur s’est engagé dans la sortie 174 du chemin Montréal - un arrêt sur demande uniquement - sans que ce soit nécessaire. Il a arrêté l’autobus, a ouvert les portes, a attendu quelques instants, puis a redémarré. À la prochaine sortie, la station Jeanne d’Arc, le chauffeur a laissé descendre les passagers, mais cette fois-ci il a laissé passer deux feux verts pour ne quitter la station qu’au troisième. La promenade Champlain/Place d’Orléans était la prochaine sortie. C’est là que Ghislaine s’est rendu compte que quelque chose n’allait vraiment pas. Le chauffeur a emprunté la bretelle sans ralentir et a appliqué brusquement les freins au feu rouge. Ghislaine s’est approchée de l’avant de l’autobus et a observé quelques moments le chauffeur. Il avait la tête baissée et se frottait les yeux. Pendant ce temps, le feu de circulation était passé au vert à trois reprises. Ghislaine a demandé au chauffeur si l’autobus fonctionnait bien. Il lui a demandé pourquoi elle lui posait cette question et elle lui a répondu que le feu était vert et qu’il ne démarrait pas. Elle lui a alors demandé s’il se portait bien. Il lui a répondu qu’il avait quelque chose dans l’œil. Elle a réalisé à ce moment que le chauffeur était très mal en point (vision trouble/confusion). Elle a aussi constaté que l’autobus se déplaçait lentement et se dirigeait sur un lampadaire et l’ilot à l’entrée de la station Orléans. Elle a saisi le volant, a contourné l’ilot et a dirigé l’autobus sur le côté gauche de la station près du mur de béton. Pendant une fraction de seconde, elle a cru que l’autobus s’était immobilisé, mais il ne l’était pas. Elle a continué à tenir le volant et a tenté de retirer le pied du chauffeur de l’accélérateur en tirant sur son pantalon, mais sans succès. Elle a demandé de l’aide et un passager est venu lui porter renfort. Elle lui a demandé d’appliquer les freins, ce qu’il a fait, et finalement l’autobus s’est immobilisé. Après quelques tentatives pour se faire comprendre du chauffeur, celui-ci est parvenu à ouvrir la porte. L’autobus s’était immobilisé face à l’arrêt, mais il était toujours sur la voie de circulation. Ghislaine a demandé au passager de maintenir le pied sur le frein et pendant ce temps, elle s’est précipitée pour demander au chauffeur de l’autobus qui suivait d’appeler l’ambulance et le centre de contrôle. À la course, elle s’est rendue au stationnement d’autobus et a demandé à un chauffeur qu’il vienne couper le moteur. De retour à bord, elle a vu qu’un homme s’employait à réconforter le chauffeur indisposé. L’ambulance est arrivée de même que du personnel d’OC Transpo. Joignez-vous au Service de transport en commun, au Service de police, au Service d’incendies et aux paramédics d’Ottawa afin de féliciter et remercier Ghislaine pour sa réaction rapide et sa sollicitude à l’égard des autres.

Mai - surintendant Hank

 

Le 31 mai dernier, le surintendant Hank se rendait au travail en automobile lorsqu’il remarqua la présence d’un jeune garçon assis sur la bordure à l’angle d’Innes et Viseneau. Hank bloqua immédiatement la voie avec son véhicule et une dame circulant en sens inverse gara son automobile pour lui venir en aide. Ils appelèrent le 911 et allèrent près du garçon, qui était âgé d’environ deux ans. L’enfant était couvert de moustiques et était visiblement apeuré, ce qui incita la dame à l’accompagner jusqu’à son automobile pour attendre l’arrivée du SPO. Les policiers arrivés sur place notèrent les renseignements personnels de Hank, qui put ensuite reprendre sa route vers son travail. Le SPO a finalement appris que le jeune garçon avait quitté le domicile familiale par la porte arrière, alors que tout le monde dormait, pour aller se balader. Il fut raccompagné chez lui où il retrouva sa mère; la Société de l’aide à l’enfance d’Ottawa assure le suivi dans cette affaire.

Avril - chauffeur Larry

 

Larry était en service, le 22 avril 2011, quand il a aperçu une maison en flammes. Il a garé son autobus une rue plus loin, dans un endroit sécuritaire, puis il a couru jusqu’à la maison en feu et s’est mis à cogner très fort sur la porte pour faire sortir les résidents. Un jeune homme est sorti, suivi d’une femme et d’une fillette. Entendant des cris à l’arrière de la maison, Larry s’est dirigé vers cet endroit. Une jeune femme était sur le bord de la fenêtre du deuxième étage et s’apprêtait à sauter. Pendant que Larry cherchait quelque chose pour amortir sa chute, un homme plus âgé a poussé la jeune femme par la fenêtre. Larry s’est précipité pour lui porter secours. Elle s’était foulé la cheville et portait des marques de brûlure. Larry l’a aidée à se rendre à l’avant de la demeure. Puis, il a essayé d’entrer dans la maison pour secourir l’homme, mais le feu était trop intense. Larry a alors appelé le Centre de contrôle avec son cellulaire pour demander de l’envoi de secours. Il a ensuite amené les victimes du sinistre à son autobus pour attendre l’arrivée de l’ambulance et des pompiers. Il s’est avéré que Larry connaissait ces gens qui sont membres de sa communauté.

Mars - Matt

 

Alors qu’il était en service le 23 mars, le chauffeur Matt a reçu un code 50 du Service de police d’Ottawa demandant aux chauffeurs d’être aux aguets pour un garçon déficient intellectuel qui avait disparu. Matt était arrêté aux feux de circulation, à l’intersection d’Ogilvie et de City Park, quand il a vu un garçon traverser la rue à la course. Quand le feu a changé, Matt a poursuivi son chemin en ouvrant l’œil. À l’angle de City Park et de Jobin, il a de nouveau aperçu le garçon. Matt a immédiatement informé le Centre de contrôle qu’il avait repéré le jeune disparu. Grâce à l’appel de Matt, la police a retrouvé le garçon et l’a ramené chez lui.

Février - chauffeur Christopher

 

Alors qu'il effectuait son trajet, le 23 février 2011, le chauffeur Christopher, matricule 2532, a embarqué à la station Bayshore, vers 11 h 15, un homme qui portait deux grosses boîtes d'appareils électroniques pour cinéma maison. Comme ce dernier avait déposé l'une des boîtes sur le logement de roue, Chris a remarqué qu'elle ne portait pas d'étiquette de magasin. Il voyait aussi que l'homme tentait de vendre les appareils à d'autres passagers, ce qui a éveillé ses soupçons. Chris a donc communiqué avec le centre de contrôle et a informé le superviseur Hunt de la situation. Des agents chargés de l'application de la loi du transport en commun ont rencontré Chris à la station Lincoln. Ils ont saisi les boîtes et procédé à l'arrestation de l'homme. Par la suite, il s'est avéré que les appareils avaient été dérobés dans un magasin Zellers, à Bayshore. Joignez-vous aux employés du Service de transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d'Ottawa pour féliciter Chris pour son sens de l'observation et son intervention rapide.

Janvier - chauffeur Pierre

 

Le 28 janvier, alors qu'il était en service, le chauffeur Pierre a aperçu, au moment où il empruntait la rampe d'accès au Queensway en direction ouest, un jeune homme qui marchait le long de l'autoroute. Après s'être assuré que la manœuvre était sécuritaire, il a actionné les feux de détresse de son véhicule et l'a immobilisé pour demander au jeune homme où il allait. Pierre s'est rapidement rendu compte que le jeune était en état d'ébriété et qu'il risquait de se faire frapper par un véhicule. Pierre l'a fait monter et l'a déposé à la station Pinecrest, pour sa sécurité.

2010

décembre - Chauffeur Peter Paquette (Employé TRANSECURE de l'année 2010)

novembre - Peter

octobre - Chauffeur Parvinder

septembre - Chauffeuse Roseanna

août - Chauffeuse Margaret

juillet - Chauffeur Denis

juin - Mécanicien Norm

mai - Chauffeur Paul

avril - Chauffeuse Joanne

mars - Répartiteur Vic

février - Chauffeur Timothy

janvier - Chauffeuse Marilyn


Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d’Ottawa pour féliciter nos employés du mois et la remercier de son intervention rapide et de l’intérêt qu’il porte aux autres.


décembre- Chauffeur Peter

 

Le 9 décembre 2010, le chauffeur Peter, qui conduit son autobus dans les rues de Vanier, aperçoit un édifice de trois étages en flammes. Il communique aussitôt avec le Centre de contrôle et avise le superviseur Hunt. Il se précipite alors sur les lieux et commence à évacuer les occupants de l’immeuble. À titre de pompier volontaire qualifié, Peter est en mesure de procéder à l’évacuation d’une façon professionnelle. Il va jusqu’à enfoncer des portes pour avertir les gens et s’assurer que tout le monde peut quitter l’édifice en toute sécurité. Les représentants du Service des incendies d’Ottawa ont bien vu que Peter a mis sa vie en danger pour sauver des gens et estiment qu’il a accompli un acte de bravoure. Peter a souffert de l’inhalation de la fumée et a dû être transporté à l’hôpital. Il a reçu son congé de l’établissement une fois ses blessures soignées. Peter a aussi été sélectionné pour recevoir une Décoration pour acte de bravoure du Gouverneur général.

 


novembre - Peter

 

Le 19 novembre, alors qu'il était affecté au démarrage et au placement des véhicules du côté nord, Bhupinder (Peter) a vu, grâce aux caméras, que l'autobus numéro 4209 était en feu dans le « parc jurassique ». Peter a communiqué avec le superviseur Luc Cyr pour l'informer de la situation. Lorsque Luc et le surintendant James Greer sont arrivés sur les lieux, Peter était déjà en train d'éloigner des autobus du véhicule en flammes. James a mis les batteries hors tension, tandis que Peter et Luc combattaient les flammes au moyen d'extincteurs. Ils ont réussi à contenir le feu en attendant l'arrivée des pompiers du Service des incendies d'Ottawa. L'intervention rapide de Luc et de Peter a permis de prévenir des dommages importants et de sécuriser les lieux jusqu'à l'arrivée des secours. L'enquête sur les causes exactes de cet incendie se poursuit.

 


octobre - Chauffeur Parvinder

 

Alors qu’il était au travail, le 23 octobre, le chauffeur Parvinder a vu un homme qui conduisait un camion d’une manière erratique. Parvinder a alors communiqué avec le Centre de contrôle et fait part de la situation à la superviseure Frangione, lui donnant une description du véhicule et de l’emplacement. Le Service de police d’Ottawa a localisé le véhicule et établi que le conducteur était en état d’ébriété. Il a été accusé de conduite avec facultés affaiblies.

 


septembre - Chauffeuse Roseanna

 

Le 9 septembre, la chauffeuse Roseanna achevait son trajet quand elle s'est rendu compte qu'un garçon de 10 ans était toujours à bord de son autobus. Les larmes aux yeux, il l'a informée qu'il avait manqué son arrêt et qu'il était perdu. Roseanna a expliqué la situation aux superviseurs du transport en commun Karl Lafrance et Marino Verzeroli et, avec leur aide, elle a pu obtenir les coordonnées du domicile de l'enfant. Ils ont ainsi pu communiquer avec son père et un superviseur l'a reconduit chez lui.

 


août - Chauffeuse Margaret

 

Le 21 août, la chauffeuse Margaret a refusé que deux jeunes hommes portant l'uniforme de chauffeur montent à bord à la station Lees. Margaret est également commis à l'assignation et elle s'est rendu compte qu'ils n'étaient pas des employés d'OC Transpo. Elle a avisé le Centre de contrôle et informé le superviseur Williams de la situation, lequel a communiqué avec le Service de l'application de la loi du transport en commun et le surintendant Todd Sloan. Les deux hommes ont été retenus à la station Laurier par le Service de police et le Service de l'application de la loi du transport en commun. Ils ont été ramenés chez eux par la suite et les uniformes ont été confisqués. Une enquête est ouverte et en cours.

 


juillet - Chauffeur Denis

 

Le 23 juillet, le chauffeur Denis a repéré un homme qui correspondait à une description de la police que le Centre de contrôle avait relayée. Le suspect avait ôté sa veste afin de tenter d’échapper à la police. Denis a appelé le Centre de contrôle et a avisé la superviseure Livingstone. Grâce à son appel, le suspect a été appréhendé par le Service de police d’Ottawa.

 


juin - Méchanicien Norm

 

Le 28 juin, le mécanicien Norm a réagirapidement lorsqu’un automobiliste a perdu la maîtrise de son véhicule sur l’autoroute 417, traversé une clôture et percuté un arbre sur le terrain du garage Pinecrest. Norm a appelé le 9-1-1, puis s’est occupé de l’automobiliste, qui était blessé et confus. Il a réussi à calmer la victime et l’a aidée à monter à bord d’un autobus vide. Il lui a administré les premiers soins, jusqu’à l’arrivée du personnel des SMU, qui a conduit la victime à l’hôpital.

 


mai - Chauffeur Paul

 

Le 2 mai 2010 à 17 h 15, alors qu’il était en service à bord du circuit 98 en direction ouest sur le Transitway, un client a approché le chauffeur Paul. Il l’a informé qu’un homme à la station South Keys menaçait de poignarder des personnes. Paul a immédiatement communiqué avec le Centre de contrôle afin d’aviser les superviseurs de la situation. Des agents du Service de police d’Ottawa ont été envoyés à la station South Keys. Une fois sur place, ils ont localisé la personne. L’homme a été appréhendé et plusieurs accusations ont été portées contre lui. Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d’Ottawa pour féliciter Paul et le remercier de son intervention rapide et de l’intérêt qu’il porte aux autres.

 


avril - Chauffeuse Joanne

 

Pendant son quart de travail, le 19 avril 2010, la chauffeuse Joanne assurait le service du circuit 14-50 à 17 h 01 lorsqu’elle entendit l’annonce du Code 50 sur sa radio d’autobus. Le Service de police d’Ottawa était à la recherche d’un jeune garçon autiste de 14 ans.

Joanne avait l’impression que le jeune se trouvait à bord de son autobus. Elle a immobilisé son véhicule et a effectué une recherche complète avant de retrouver le jeune assis au fond de l’autobus. Joanne a communiqué avec le centre de commande et a avisé le superviseur Moreau de sa découverte. Les agents d’application des règlements du transport en commun ainsi que du Service de police ont été dépêchés sur les lieux afin de prendre en charge le garçon.

Le Service de police d’Ottawa a envoyé un courriel au Comité de Transecure afin de féliciter Joanne et de lui dire à quel point les agents, ainsi que le père du garçon, étaient reconnaissants pour tout ce qu’elle avait fait.

 


mars - Répartiteur Vic

 

En service le 22 mars 2010, Vic, répartiteur à OC Transpo, se dirigeait vers le salon des chauffeurs dans le bâtiment du boulevard St-Laurent Nord lorsqu’il a vu un chauffeur en train de s’effondrer par terre. Il s’est précipité pour vérifier le pouls et les respirations de la victime et a demandé d’appeler le 9-1-1. Il a fait dégager la salle et a envoyé quelqu’un attendre l’ambulance. Vic a continué à surveiller le chauffeur qui est revenu à lui au bout de quelques minutes. En attendant l’arrivée de l’ambulance, Vic s’est renseigné sur l’état de santé du chauffeur, a continué à le surveiller, l’a installé confortablement et l’a rassuré. Il a transmis les renseignements obtenus aux membres des services d’urgence qui ont ensuite emmené le chauffeur à l’hôpital.

 


février - Chauffeur Timothy

 

Pendant son quart de travail, le 19 février 2010, le chauffeur Timothy a écouté un passager se plaindre de la façon dont son employeur l’avait traité et du fait que son médecin avait posé un mauvais diagnostic à son endroit. Le passager a ensuite dit à plusieurs reprises qu’il voulait prendre un fusil et les faire sauter. L’homme est descendu à l’angle des chemins Conroy et Walkley pour se rendre au bureau de l’aide sociale, selon ce qu’il avait dit à Timothy. Celui-ci a tout de suite appelé le Centre de contrôle afin de signaler la conversation et pour que l’information soit relayée à la police. Des agents de police ont alors rencontré Timothy afin d’obtenir sa version des faits. Ils ont ainsi été en mesure de déterminer que l’individu en cause était recherché par les autorités pour une entrée avec effraction à l’endroit même où il était monté à bord de l’autobus. Grâce à l’exactitude du signalement ainsi que des coordonnées fournies au sujet de l’emplacement, le suspect a été appréhendé peu après l’appel au Centre de contrôle.

 


janvier - Chauffeuse Marilyn

 

Alors qu’elle était en service le 17 janvier 2010, la chauffeuse Marilyn a vu une femme vêtue seulement d’un t-shirt, de pantalons coupe-vent et de bas courir après l’autobus. La femme semblait affolée et effrayée. Quand elle est montée à bord de l’autobus, elle a expliqué à Marilyn que l’homme avec qui elle était pour un rendez-vous-surprise s’était mis à l’injurier et à la menacer. Elle avait pu s’enfuir de la maison et, quand elle avait vu l’autobus, elle s’était dirigée vers lui. Elle a indiqué qu’elle voulait aller à Blackburn Hamlet. Marilyn a appelé le Centre de contrôle afin d’obtenir de l’aide parce qu’elle ne pouvait pas la laisser faire une correspondance avec un autre autobus dans l’état où elle était. Marilyn a prêté son manteau à la femme afin qu’elle n’ait pas froid et a essayé de la calmer jusqu’à ce que le superviseur Joly et les agents des règlements sur le transport en commun arrivent.

2009

décembre - chauffeur  Jian

novembre - chauffeur Juan Paolo Paz (Employé TRANSECURE de l'année 2009)

octobre - chauffeur Denis

septembre - chauffeur Simon

août - chauffeur Alfonso

juillet - superviseur Dominique

juin - chauffeur Shaun

mai - chauffeur Daniel

avril - chauffeur Clifford

mars - chauffeur David

février - chauffeur Jean

janvier - chauffeuse Thérèse


Joignez-vous aux employés du Transport en commun, du Service de police, du Service des incendies et du Service paramédic de la Ville d’Ottawa pour féliciter nos employés du mois et la remercier de son intervention rapide et de l’intérêt qu’il porte aux autres.


décembre - Chauffeur Jian

 

Alors qu’il était en devoir le 27 décembre 2009, le chauffeur Jian retournait à son autobus après être allé aux toilettes à la station Hurdman, lorsqu’une jeune femme s’est approchée de lui en lui demandant de l’aide. Elle a dit à Jian que son petit ami l’avait frappée dans le ventre et qu’elle avait de la difficulté à respirer. Jian l’a immédiatement invitée à monter dans son autobus où elle serait en sécurité, pendant qu’il communiquerait avec le poste de contrôle pour demander de l’aide. Une fois à bord de l’autobus, la jeune femme s’est sentie mal et les services d’urgence ont été dépêchés à la station Hurdman. Le superviseur qui a répondu à l’appel a obtenu de la jeune femme une très bonne description de son petit ami et il a transmis l’information à la Sécurité du transport en commun. Grâce à cette description, des agents de police spéciaux ont réussi à repérer l’homme à la station Blair et à l’arrêter, moins d’une demi-heure après l’incident.

 


novembre - Chauffeur Juan

 

Pendant qu’il était de service le long du circuit 97 le 27 novembre 2009, à 16 h 27, le conducteur Juan a été témoin d’un accident avec délit de fuite à l’intersection du chemin Richmond et de la rue High. Une motocyclette doublait l’autobus pendant que dans la voie opposée, une automobile faisait un virage à gauche sur la rue High. Le motocycliste a essayé d’éviter la collision en faisant déraper sa moto, mais il n’a pu arrêter complètement et a percuté l’automobile. Juan a vu l’automobiliste affolé prendre la fuite; en quittant les lieux, sa voiture a passé sur le motocycliste. Juan a immédiatement arrêté l’autobus, bloquant la rue pour empêcher d’autres véhicules de passer, et a appelé le Centre de contrôle pour obtenir de l’aide. Un passager de l’autobus, qui avait été témoin de l’accident, est sorti du véhicule pour aller vérifier l’état du motocycliste pendant que Juan parlait au Centre de contrôle. Juan est ensuite allé vérifier l’état du motocycliste. La Police d’Ottawa et les Services médicaux d’urgence ont été envoyés à l’endroit où se trouvait l’autobus de Juan.

 


octobre - Chauffeur Denis

 

Alors que le chauffeur Denis était en service le 13 octobre 2009, à 10 h 2, et circulait au volant de son autobus du circuit 146, il a aperçu un petit garçon de 1 an et demi à l’angle des promenades Cahill et Uplands. L’enfant était debout dans la pluie, ne portant qu’un simple chandail, sans couche ni chaussures. M. Landry a tout de suite communiqué avec le Centre de commande et a fait monter l’enfant à bord de son autobus en attendant l’arrivée des intervenants de l'application de la loi du transport en commun et du Service de police d’Ottawa (SPO) appelés sur les lieux. Après l’arrivée des agents, la mère de l’enfant s’est précipitée vers l’autobus, à la recherche de son fils. Les agents du SPO se sont occupés de la mère.

 


septembre - Chauffeur Simon

 

Alors qu’il conduisait son autobus du circuit 86 à 16 h 39 le 25 septembre 2009, le chauffeur Simon a remarqué la présence d’une très jeune fille marchant le long de l’avenue Industrial, en provenance de l’avenue Sandford-Fleming. En tournant sur la voie Neighbourhood, il l’a vue traverser l’avenue Industrial où la circulation était très dense. M. Feizo-Gas a stationné son autobus et s’est approché de la fille qui se trouvait au milieu du champ à cette intersection. La jeune fille a dit qu’elle avait perdu ses parents au Walmart. Après 2 ou 3 minutes de discussion, M. Feizo-Gas a réussi à la convaincre de venir avec lui jusqu’à la station Hurdman où il pourrait lui procurer de l’aide. M. Feizo-Gas a communiqué avec l’équipe du Centre de commande pour lui expliquer la situation. On lui a commandé de terminer son circuit 86 à la station Hurdman où un superviseur et un agent d’application de la loi du transport en commun les attendaient.

 


août - Chauffeur Alfonso

 

En service, le 28 août 2009, sur le circuit 124, à 9 h 51, une passagère s’est plainte au chauffeur Alfonso de problèmes respiratoires. Alfonso a observé la cliente et a réalisé que son état était grave. Il a immédiatement communiqué avec le Centre de contrôle pour en informer les responsables. Il a demandé que l’on envoie une ambulance immédiatement puisque l’état de la passagère s’aggravait. En attendant l’ambulance, la dame s’est évanouie. Les préposés aux services d’urgence, les agents spéciaux, les policiers et le Service des incendies sont arrivés dans les minutes qui ont suivi. Les ambulanciers paramédicaux ont ranimé la dame, lui ont fait respirer de l’oxygène et l’ont transportée à l’Hôpital Montfort.

 


juillet - Superviseur Dominique

 

Alors qu’il était en service le 10 juillet 2009 à la station Baseline, le superviseur Dominique a été abordé par un usager qui l’a informé qu’une femme se promenait avec un couteau sur la plateforme. Dominique a immédiatement communiqué avec les agents du règlement sur le transport en commun et a gardé un oeil sur la femme jusqu’à leur arrivée.

La femme a fait le tour de la plateforme puis elle s’est dirigée vers le terrain de planche à roulettes de Centrepointe. Quand les agents du règlement sur le transport en commun sont arrivés, Dominique leur a donné une description complète de la femme et indiqué l’endroit où elle se trouvait.

Les agents spéciaux du transport en commun ont trouvé la femme et confisqué le couteau. Le SPO a été avisé et est intervenu.

 


juin - Chauffeur Shaun

 

Le 23 juin 2009 à 0 h 02, alors qu’il assurait le circuit 12 et qu’il approchait du restaurant Burger King, sur le chemin Ogilvie, le chauffeur Shaun a vu deux personnes à l’extérieur du comptoir de service à l’auto. Rendu plus près encore, Shaun s’est aperçu que ces personnes avaient le visage recouvert d’un bandana. Trouvant ce déguisement suspect, il a communiqué avec le Centre de contrôle et informé le superviseur Sharma de la situation. En s’éloignant, il a vu dans son rétroviseur les deux personnes pénétrer dans le restaurant par la fenêtre du comptoir de service à l’auto. Après avoir terminé son trajet, Shaun a fait demi-tour afin de vérifier si quelqu’un avait été blessé ou avait besoin d’aide. Il s’est ensuite rendu à la station Blair et fait rapport au Service de police d’Ottawa et au superviseur Marochko.

On devait apprendre par la suite que six suspects armés de deux bâtons de baseball et d’une épée avaient été appréhendés. L’enquête se poursuit.

 


mai - Chauffeur Daniel

 

Alors qu’il était en service le 11 mai 2009, à 23 h 21, au volant de son autobus du circuit 16 à la station Lebreton, le chauffeur, Daniel, a été témoin d’une dispute entre un homme et une femme au cours duquel l’homme a poussé la femme au sol. M. Belliveau a communiqué avec le poste de commande et a avisé la superviseure Bush de l’incident, lui demandant de l’aide et lui transmettant une description précise de l’homme. Le personnel chargé de l’application de la loi sur le réseau et de la supervision du transport en commun est arrivé immédiatement sur les lieux.

Dans le cadre de l’enquête sur l’incident à Lebreton, les agents spéciaux chargés de l’application de la loi sur le réseau ont procédé à une arrestation et ont émis un avis d’infraction provinciale.

 


avril - Chauffeur Clifford

 

Le 22 avril 2009, à 12 h 29, Alors qu’il était en service au volant de son autobus du circuit 160, le chauffeur, Clifford, a remarqué à l’intersection des chemins Katimavik et Castlefrank qu’un véhicule derrière lui venait de heurter la bordure de la chaussée. Il s’agissait d’une voiture conduite par une femme qui paraissait en situation de détresse. Clifford a immédiatement garé son autobus pour aller lui porter secours. Il a ouvert la portière, éteint le moteur et s’est assuré que la voiture était bien immobilisée. Après avoir vérifié que la femme n’était pas blessée, Clifford est retourné à son autobus pour aviser le superviseur Spenard, au centre de contrôle, de l’incident.

Il est ensuite demeuré aux côtés de la femme qui souffrait de douleur thoracique jusqu’à l’arrivée des paramédics d’Ottawa qui l’ont transportée au Queensway Carleton Hospital.

 


mars- Chauffeur David

 

Alors qu’il était en service le 6 mars 2009, à 21 h 13, au volant de son autobus du circuit 12, sur le chemin Montréal, le chauffeur, David, a aperçu un homme au volant d’une voiture qui venait de causer un accident. L’homme est descendu de voiture et a tenté de dissimuler une bouteille dans un banc de neige. Voyant que son plan ne fonctionnait pas, l’homme s’est débarrassé de la bouteille en la lançant contre une clôture. M. Couvillon a trouvé la scène douteuse, donc il a communiqué avec son superviseur Rob Hunt au poste de commande. Le superviseur Morris a été envoyé sur les lieux et ce dernier a transmis l’information aux agents du Service de police d’Ottawa. Les agents ont demandé que le chauffeur témoin de la scène revienne sur les lieux. Donc M. Couvillon est revenu après son quart de travail pour remplir une Déposition du témoin et pour montrer aux agents l’endroit où le conducteur fautif avait dissimulé la bouteille. Le conducteur a, par la suite, été arrêté pour conduite avec facultés affaiblies.


février - Chauffeur Jean

 

Tandis qu’il était en service à 18 h 41 le 19 février 2009, assurant le circuit 14-1 en direction Ouest, le chauffeur Jeana embarqué un homme à bord de son autobus au Centre Rideau. L’homme a demandé à M. Constantineau d’annoncer l’arrêt situé à l’angle des avenues Kirkwood et Lepage. M. Constantineau a remarqué que l’homme semblait confus et le surveillait pendant le trajet. À l’approche de la destination désignée par l’homme, M. Constantineau a noté une certaine agitation chez l’homme qui cherchait obstinément quelque chose dans un sac. M. Constantineau a rapidement informé le Centre de contrôle ainsi que le superviseur Bush de la situation et a demandé de l’aide. M. Constantineau a ensuite pris soin de l’homme jusqu’à l’arrivée du superviseur Villeneuve, Règlement sur le transport en commun, et des Services médicaux d’urgence (SMU).


janvier - Chauffeuse Thérèse

 

Tandis qu’elle était en service à 20 h 11 le 9 février 2009, assurant le circuit 152 sur la rue Iris, la chauffeuse Thérèse a vu un piéton traverser la rue devant elle en chancelant. Thérèse a rapidement immobilisé son autobus pour offrir de l’aide et a remarqué que l’homme saignait abondamment d’une lésion à la tête. Thérèse a fait monter l’homme à bord de son autobus et a avisé le Centre de contrôle et son supérieur Bush. Pendant qu’elle attendait l’arrivée des Services médicaux d’urgence (SMU), Thérèse a prodigué les premiers soins à l’homme. Les SMU ont ensuite transporté l’homme vers l’hôpital Queensway.

Mains qui s’échangent une carte PRESTO. Texte d’image: Conseil à l’usager PRESTO n° 2

Prêtez votre carte

Vous n’utilisez pas votre carte PRESTO? Prêtez-la à quelqu’un de la même catégorie tarifaire!

Loading the video...

PRESTO - En Ligne, En Ligne

Chargez votre carte PRESTO en ligne pour éviter d'attendre en ligne!

Autobus d’OC Transpo qui roule rapidement sur le Transitway

Service express à l’aller et au retour

À certains arrêts, vous payez le tarif régulier pour le service express.

Service express à l’aller et au retour : Pour en savoir davantage

Envoyer cette page

PRESTO